top of page

Je suis un "cancre amoureux".



J’ai obtenu ma note en compétence amoureuse. Non seulement je suis en bas de la moyenne du groupe, mais en plus je n’ai pas la note de passage. J’ai coulé tous mes examens et bien que j’aie redoublé à plusieurs reprises, je suis toujours aussi incompétent. Je me suis inscrit à « amour romantique » 101, 201 et 301. J’ai pris des cours du soir, des cours privés et même des cours de rattrapage. Sans succès. Rien à faire pour obtenir mon diplôme d’amour romantique. En fait, il m’a été plus accessible (j’ai manqué écrire facile) d’apprivoiser la solitude – dont je me suis fait une amie – que d’apprivoiser un autre être humain. Comme on dit, je suis un homme des cavernes. J’aime bien ma caverne. Je m’y retrouve en paix, avec tout l’espace nécessaire pour prendre soin de moi sans me soucier des exigences d’un « autre ». Et je me suis pris à me demander, un peu rebelle, et si l’amour romantique était le problème? Ou du moins l’idée que je m’en fait. Peut-être que toutes ces années j’ai essayé de réussir une matière qui ne pouvait qu’être vouée à l’échec…!!!???

Fort curieusement, je suis une personne pleine d’empathie, tourné vers l’autre dont je suis soucieux, à l’écoute, tentant d’être le plus honnête possible dans mes rapports. En général j’aime l’autre tel qu’il est. J’aime le découvrir, apprendre à le connaître, à le comprendre. Le nec plus ultra est de me retrouver dans un environnement où les circonstances font qu’on se côtoie régulièrement. On s’apprivoise, on s’entraide, on interagit, on partage… je considère ceci comme un des plus grands bonheurs de la vie. Des recherches ont d’ailleurs démontré que la qualité de la relation que l’on entretient avec les autres est le facteur qui influence le plus notre qualité de vie. Et je pense, que généralement, je suis plutôt bon là-dedans…

Alors comment est-ce que j’arrive à être aussi poche dans le domaine de « l’amour romantique »?


Peut-être, ais-je commencé à me dire, que l’amour romantique, n’a rien à voir avec ce que je viens de décrire plus haut… peut-être que l’amour romantique n’a rien à voir avec découvrir l’autre et cheminer avec… Peut-être que l’amour romantique est justement le contraire… c’est-à-dire projeter sur l’autre ce que je souhaite qu’il ou elle soit afin de répondre à mes besoins et attentes? Peut-être qu’en réalité « l’amour romantique » est une relation avec un être imaginaire que je crée à partir de mes besoins en m’efforçant d’y faire entrer l’autre. Car c'est autre imaginaire a pour mission de me renvoyer une image améliorée de moi-même, afin que je me sente aimable...


Le plus surprenant, c’est que ça fonctionne… au début. Tellement occupés l’un l’autre à se colorer réciproquement de nos perceptions et de nos attentes on passe à côté de l’autre véritable jusqu’à ce qu’on commence à le découvrir. Puis, vient la remise en question, les doutes et les déceptions. On se remet en question, on s’éloigne, on se retire, on se cherche dans cet imaginaire décevant de plus en plus dénaturé par cet autre qui n’est pas ce qu’on voudrait qu’il soit, découvrant avec horreur, que nous ne sommes pas non plus, ce que l’autre pensait… cette dégringolade peut durer plus ou moins longtemps tout dépendant des dépenses, de l’hypothèque, des enfants, des projets. Il y en a qui, sortant de l’illusion, choisissent l’autre tel qu’il est et laissent tomber l’illusion. D’autres, continuent à préférer l’illusion et repartent à la poursuite du prochain « amour romantique ». « New partner, same game ».

Alors aujourd’hui, l’amour romantique ne m’intéresse plus. Merci, je suis venu, j’ai vu, j’ai été vaincu. Aujourd’hui, je préfère rencontrer l’autre et le découvrir comme il est et l’aimer comme il est. Peut-être qu’un jour, je rencontrerai quelqu’un qui aura le même désir. Quelqu’un qui ne sera plus intéressé par l’amour romantique, mais qui voudra bien partager avec moi des moments agréables où nous apprendrons à nous connaître…

Pierre Eugène Rioux, cancre amoureux


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page