Un simple programme pour des gens compliqués!


J’ai admis être un toxicomane en 1995. J’ai compris ce que ça voulait vraiment dire en 2015. Heureusement, au moment où j’admettais être un toxicomane, je prenais la décision d’adhérer au mode de vie spirituel des 12 étapes. Ce mode de vie qui aide mondialement des millions de toxicomanes est souvent mal compris. S'il est dilué ou amalgamé avec des approches qui semblent compatibles, mais qui ne le sont pas, les résultats obtenus seront différents de ceux attendus.

Au cœur de mode de vie des douze étapes, nous retrouvons un


principe qui en fait sursauter plus d’un. Le programme tout entier repose toutefois sur ce principe. C’est celui où plusieurs ont de la difficulté à y adhérer. Pourquoi? Parce que ce principe implique que notre égo soit mis de côté. C’est le paradoxe auquel tout toxicomane doit faire face un jour ou l’autre : choisir entre son égo ou quelque chose de plus grand que lui-même. C’est un paradoxe, parce qu’à la racine même de la toxicomanie, ce qu’on retrouve, c’est un égo malade. Un égo surdimensionné pour compenser une vie intérieure pauvre et rachitique. Et pourtant, le toxicomane s’accroche désespérément à cet égo malade, terrifié à l’idée de le mettre de côté, pensant que c’est tout ce qu’il « est ».

Croyez-vous à la loi de l'attraction?


Dans mon parcours de rétablissement, j’ai été exposé à des courants de pensée qui semblaient naturellement compatibles avec l’approche spirituelle des douze étapes. Parmi ces différents courants de pensée, l'un de ceux qui peut créer le plus de confusion est celui de la loi de l’attraction.

Ce courant de pensée se présente sous différents vocables :

  • Loi de l’attraction

  • Pensée positive

  • Imagerie mentale

  • etc.

Essentiellement, le principe est le même : ce que j’entretiens dans mon esprit se manifestera dans ma vie. Ainsi, je n’ai qu’à définir ce que je veux dans la vie et à l’entretenir dans mon esprit afin de l’obtenir. Des ouvrages comme «Le Secret», «Réfléchissez et devenez riche» «La loi de l’attraction», sont quelques-uns des ouvrages qui abordent ce sujet à la mode. Vous n’avez qu’à taper : «loi de l’attraction» sur Google pour en trouver des dizaines.

La loi de l'attraction fonctionne-t-elle?

Je crois que la loi de l’attraction fonctionne réellement. Je crois que je peux attirer dans ma vie ce que j’entretiens dans mon esprit. Amour, richesse, popularité, pouvoir ou simplement la réalisation d’un projet. Je formule toutefois la loi de l’attraction ainsi : « On se dirige vers ce qu’on contemple le plus ». Et c’est là que les choses se compliquent. Parce que pour obtenir ce qu’on désire, il faut avoir la capacité de le contempler avec suffisamment de constance et de persévérance pour l’obtenir.

Malheureusement, ce qu’un toxicomane contemplera le plus est souvent inspiré par ses défauts de caractère, défauts qui sont la manifestation de son égo malade : l’orgueil, la peur, le ressentiment, l’apitoiement, l’égocentrisme, l’égoïsme, le perfectionnisme, la malhonnêteté, etc. Et ainsi nous attirons non pas ce que nous désirons, mais ce que nous ne désirons pas, simplement parce que c’est ce que nous contemplons le plus souvent.


L’autre difficulté qu’un toxicomane rencontre avec la loi de l’attraction est une difficulté que beaucoup d’autres personnes rencontrent aussi : Savons-nous vraiment ce que nous voulons? Savons-nous vraiment si ce que nous voulons nous conviendra? Savons-nous vraiment si nous serons en paix si on obtient ce qu’on désire? Pour une grande majorité de personnes, la réponse est non! Et pour la majorité des toxicomanes, la réponse est encore davantage NON!

La loi de l'attraction est-elle compatible avec les 12 étapes?

C’est pourquoi, lorsqu’on parle de gestion du rétablissement des toxicomanies, les 12 étapes nous proposent une autre avenue. Une avenue tellement différente de ce que notre société de performance nous propose, que bien des gens croient que c’est impensable et impraticable.

Quel est ce principe ? Ce principe suggère de plutôt choisir la confiance en une Force plus grande que la nôtre. Qu’est-ce que ça veut dire? Ça veut dire que plutôt que de tenter de créer ma propre vie, je vais plutôt faire confiance en la vie que cette Force plus grande que la mienne me propose. Ça veut dire que j'ai confiance que cette Force plus grande que la mienne met sur mon chemin les personnes, les circonstances,


les événements dont j’ai besoin pour que mon passage sur cette terre se fasse conformément à ce pourquoi j’y suis venu. Ça veut dire que, plutôt que de tenter de dompter la Vie ou de la subir, je vais commencer à lui faire confiance. Je vais laisser cette Force aménager ma vie, confiant qu’elle le fera mieux que moi-même. Complètement fou me direz-vous? Et je répondrai : «Oui!» Complètement fou! Et pourtant, c’est grâce à ce principe que des millions de toxicomanes de par le monde arrivent à gérer la maladie chronique, progressive et fatale qu’est la toxicomanie. C’est grâce à ce principe et aux 12 étapes qui le supportent que ces millions d’individus souffrant de dépendances diverses retrouvent une vie productive et cohérente.

Choisir entre mon égo ou quelque chose de plus grand

Ainsi, dans la gestion de mon rétablissement, j’ai eu à choisir entre la loi de l’attraction et le mode de vie spirituel des douze étapes.


Pendant plusieurs années je me suis mis à la tâche de cultiver mon mental, de visualiser ce que je désirais avec persévérance. Ça m'a permis d'obtenir plusieurs choses dans ma vie, mais la sérénité n'était pas au rendez-vous. J’ai fini par comprendre que pour quelqu’un comme moi, la loi de l’attraction n’est finalement qu’une autre expression de mon égo malade, assoiffé de succès, de pouvoir et de contrôle. Aujourd’hui, la confiance que je place en cette Force plus grande que moi-même, me procure une vie sereine, équilibrée, en croissance où le succès vient de cette unique capacité à LUI faire confiance. Ça me permet de passer à l'action avec confiance et les résultats sont là: la sérénité est au rendez-vous et la paix est quotidienne.

Est-ce que j’ai tout ce que je veux pour autant? Évidemment pas. Les moments difficiles font partie de ce que cette Force plus grande que moi-même peut mettre sur mon chemin. J'accueille avec confiance le bon et le moins bon sachant que je grandirai autant par l'un que par l'autre. Aujourd’hui, je sais la différence entre ce que je peux vouloir et ce que cette Force peut me procurer en la laissant agir dans ma vie.

Pendant des années j’ai rêvé d’une vie qui ne serait pas créée à l’intérieur des petites limites mesquines de mon égo malade.


Lorsque j’ai compris que la loi de l’attraction fonctionne réellement. Lorsque j’ai compris que je me dirigeais invariablement vers ce que je contemple le plus, j’ai pris la décision irrévocable de confier ma volonté et ma vie à une Puissance Supérieure à moi-même. C'est ce que je contemple depuis de nombreuses années déjà. C’est une décision que je reprends à tous les jours et que je n’ai jamais eu à regretter jusqu’à maintenant. Puissiez-vous en faire autant!

Ce que je viens de vous partager dans ce blog, est au cœur même des douze étapes que vous connaissez probablement si vous êtes vous-mêmes en rétablissement. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce mode de vie mondialement pratiqué, je vous invite à vous joindre à moi pour le prochain weekend intensif que j’organise. Vous n’avez qu’à suivre ce lien pour vous informer et vous inscrire. Au plaisir de vous y voir!

WEEKEND INTENSIF afin de vous ressourcer dans la gestion de votre rétablissement.

Pierre Eugène Rioux, psychosociologue

Lisez mes autres Blog ici ou participez au Forum

Contactez-moi


21 vues0 commentaire